1. Choisir un verrouillage complexe

Le verrouillage est la première barrière de sécurité contre une utilisation frauduleuse de notre smartphone. Il peut s’agir d’un code de verrouillage, d’un modèle à tracer, d’une lecture d’empreintes digitales ou même d’une lecture de l’iris. Ces méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Chaque option possède également des failles, plus ou moins patchées. Lorsqu’il ne s’agit pas de failles, il s’agit d’un problème de complexité permettant de débloquer le téléphone en devinant par exemple le modèle ou le mot de passe.

L’un des problèmes typiques de sécurité informatique se pose : Sécurité ou facilité d’utilisation ?

Ces deux critères sont souvent opposés. Faut il utiliser un mot de passe long et compliqué qui protège bien le smartphone en contre partie de prendre 30 secondes à débloquer le téléphone, ou un modèle simple à tracer mais facile à deviner ?

L’idéal est donc de bien doser. Concernant l’option de verrouillage à choisir, on conseille habituellement le mot de passe ou l’empreinte.

2. Installer un antivirus

Installer un antivirus pour smartphone : Pour ou contre ? Cette question est souvent au centre des débats.

Certaines choses sont à savoir concernant les antivirus pour smartphones :

  • Oui ils n’arrêtent pas toutes les applications malveillantes, tout comme l’ordinateur avec les malwares.
  • Oui ils demandent un peu plus de consommation RAM/Processeur sur votre smartphone, comme d’autres applications.

Un antivirus est tout de même une sécurité supplémentaire et recommandée.

Voici les antivirus parmi les meilleurs pour Android. À noter qu’il est inutile et contreproductif d’eninstaller plusieurs à la fois :

Retour à l'accueil